La toile: une arène dans laquelle agir pour l ‘artiste de renommé sénégalais Soly Cissé .

Dans chaque toile se déroule une histoire complexe aux multiples strates. Des personnages racontent des rites immuables d’opposition et de domination qui gèrent les hiérarchies humaines et animales tout en y intégrant des figures de sagesse et d’espérance.

Sa technique est l’action immédiate. De l’extérieur vers le centre de la toile, les actes se succèdent, les éléments jouent leur rôle puis peuvent disparaître d’un coup de brosse si un nouvel arrivant vient apaiser la relation. Peu importe que l’artiste ait passé de longues heures à lui donner vie. L’important est qu’ils aient existé et joué leur rôle.

Représentées de profil, telles les anciennes divinités égyptiennes, rappelant de plus l’origine africaine de cette civilisation, les figures sont ordonnées en sortes de panneaux verticaux. Elles se détachent sur un fond d’où émergent visages, animaux, êtres hybrides à demi enfouis sous des empâtements de couleurs pures. Des zones de peinture plus diluée jouent entre fond et forme intensifiées par l’emploi de la couleur noire et rythment avec force l’espace de la toile. Des rangées de chiffres, lettres, signes, presque illisibles, disséminés de façon aléatoire suggèrent une tentative de système : référence, classification, archive … ?  Bien que se révèle illusoire cette recherche de stabilité et de cohérence pour pallier la perte de repères dans le désordre du monde, elles constituent le langage de l’artiste qui construit ses compositions telles des scènes d’allégories évoquant grâce et protection par l’intercession d’ancêtres bienveillants et la croyance à une parenté magique entre humains et animaux protecteurs.

Les collages: des ready-made à double sens.

Sa palette s’élargit à divers matériaux : fer, toiles, plexiglas, assemblage hétérogène d’éléments ready-made pris dans des revues d’art et juxtaposition de collage sur papiers ou sur toiles de conception modulaire. Tout un répertoire de signes enchevêtrés sans hiérarchie se chevauchent dans l’espace de ses compositions –  champ de tous les possibles. Et de fait, ancêtres salvateurs, revenants destructeurs, conversent avec Andy Wharol ou donnent la main à Ramsès II et Dubuffet, étrangers aux contraintes de l’espace.

Partie de la collection : la Reconquête

Partie de la collection : la Reconquête

Vous êtes intéressé?