« Chaos identitaire »exposition duo de Myriam Kone et Ismael Toure 

Vernissage le jeudi 28 avril des 18 h 

 

ILAB-Design Galerie en ce mois d avril 2022 est honorée de vous présenter les œuvres de deux jeunes artistes émergents de la diaspora suisse :  l’ivoiro- allemande Myriam Koné et le jeune tchadien Ismael Touré. Deux artistes dont le métissage culturel  et le questionnement identitaire inspirent leurs démarches créatives 

Myriam Koné n’a aucune hésitation à dévoiler son intimité psychique: un premier roman «  Les pièces multicolores du destin » et ses peintures où visages et  corps dialoguent, dévoilent son urgence de créer pour dépasser le doute, la douleur, le questionnement et les traumatismes de la vie.

L’art la canalise et lui offre toute la latitude nécessaire pour conceptualiser son métissage par un décloisonnement et les champs ouverts d’une production hybride dans une explosion de formes, de visuels, de couleurs et de matières.

Son expression artistique est une ode à la femme, à la mère nourricière et à celle qu’elle est devenue: il est même possible de la reconnaître sur ses toiles à moins que ce ne soit son double, son autre moi. 

La quête du moi est également le thème récurrent de la démarche artistique d’Ismael Touré. Si son identité et son métissage sont les éléments centraux de ses  compositions, en chef d’orchestre d’images, il  rythme ses compositions picturales et les fait cohabiter. Comme si le sentiment d’être fragmenté motivait sa recherche et son expression. Graphisme, illustration, bande-dessinée, manga, typographie, publicité… ce touche à tout de l’image a exploré tous les codes de l’expression visuelle  avant de se concentrer sur une langage plastique plus minimaliste: le portrait. Son expression graphique y gagne en équilibre et en flexibilité. 

L’un comme l’autre revendiquent une identité divisée mais double, partagée entre le continent Africain  et la Suisse , n’étant ni tout à fait l’une ni tout à fait l’autre mais un mélange harmonieux . Cette quête de racine s’exprime dans un art débordant d’élans vitaux et d’une multitude d’émotions où se côtoient fragilité, nostalgie,  abîme de la dépression et l’aspiration à la reconstruction pour l’une et à la construction pour l’un.

Les messages esthétiques qu’ils transmettent à travers leurs tableaux sont à la fois visibles et invisibles.  

 Il en résulte des oeuvres empreintes de joie, de couleurs, de pudeur, de vie. Une galerie de portraits forts . Puiser leur créativité dans  le concept de l’identité leur a offert une compréhension d’eux mêmes, influençant leur façon de peindre, de créer et d’écrire. La pratique de l’exploration identitaire ouvre à la diversité, laissant entrevoir l’importance des interstices, des demi teintes, des dilutions et des affirmations franches ou tranchées.

 

 

 

 

 

Œuvres

Articles liés