Adèle Dejak est une designer nigériane. Née au Nigeria et élevée à Cambridge, elle a étudié le design typographique au ‘London College of Printing’ et a travaillé comme directrice artistique pour le plus vendu des magazines populaires italiens avant de lancer sa propre griffe à Nairobi.

Sa ligne d’accessoires de mode prend racine au cœur du Kenya où elle crée ses gammes contemporaines uniques d’œufs d’autruche, de sandales à perles, de boucles d’oreilles et de bracelets d’Afrique de l’ouest, de sacs à main congolais en cuir et tissu kuba, le kitenge (wax africain), le bakuba du Congo, l’ asoke du Nigeria, le verre et les perles en laiton d’Afrique de l’Ouest ou d’Europe… Utilisant des matériaux naturels tels que l’os, la corne de vache,  l’ébène ou du laiton et de l’aluminium  recyclés facilement disponibles, son design est facilement reconnaissable.

Ses pièces évoluent constamment. En s’appuyant sur un patrimoine africain dynamique, Adèle Dejak a su créer une collection qui célèbre la beauté de la femme et met en vedette le mouvement du luxe africain.

Enthousiaste et optimiste Adèle  apprécie l’abondance des  scènes africaines et la profusion de  ressources naturelles étonnantes à partir desquelles des objets fonctionnels peuvent être créés. La dynamique de Nairobi l’inspire: les gens embrassent et apprécient l’art. L’industrie de la mode locale connaît une croissance fulgurante: avec des événements de mode augmentant chaque année. Le Kitenge est à présent porté sur les tapis rouges et par des personnalités de la mode comme Anna Wintour.

A la fois ultra contemporains et imprégnés de tradition africaine, ses bijoux se veulent très expressifs.

Produits