EXHIBITION:

« le monde de SOUL  »

Vernissage le 27 avril dès 18h30

 

 

Exposition du 27 avril  au 30 mai 2023            

Après des débuts dans la calligraphie suivi d’ une incursion dans le milieu de la mode avec la création d’une marque de vêtements, l’artiste ivoirien, SOULEYMANE KONATE , dit Soul, s’engage dans une pratique picturale figurative affranchie des conventions classiques. À travers ses toiles fantastiques peuplées de créatures étranges et fascinantes, l’artiste autodidacte révèle en filigrane l’essence sacrée de l’âme.

 

Les personnages hybrides de Soul occupent le devant de la scène. Ils sont immédiatement reconnaissables à leurs yeux globuleux, leurs bouches « découpées » et leurs formes organiques souples. À la fois humains, animaux et végétaux, ils sont nés de l’imagination débordante de Soul. Un imaginaire inspiré par la richesse de la cosmogonie bambara, peuple de la région du haut Niger au Mali ,  selon laquelle le premier homme est né d’une branche d’acacia. Il dit être également influencé par l’univers surréaliste de Bouabré, Picasso et Dali.

 

Le mythe de la création issu de la cosmogonie bambara est basé sur la représentation d’un principe créateur quadrigémellaire  s’appuyant sur la transformation des 4 éléments: l’air, le feu, l’eau et la terre.

 

La pensée Bambara met en relief l’intégration de l’homme dans le cosmos et son aptitude à synchroniser les mouvements du visible et de l’invisible. Fins observateurs du mouvement sidéral, les bambaras considèrent  chaque phase du mouvement de la vie tel qu’il est symbolisé dans le zodiaque où la formation et l’organisation de l’univers sont représentés  par les quatre jumeaux divins . La représentation de  « l’œuf du monde » marque l’idée d’un lien unissant toute les « races » du monde .

 

Au début dans le vide de l’univers,  tout à commencé par le son « YO » incluant tout et surtout la conscience humaine. Koni,  le dieu suprême et le créateur du monde,  a selon la mythologie bambara créé 3 esprits dont Faro- l’esprit de l’eau, Pemba – l’esprit de la terre et Teliclo – l’esprit de l’air . A travers la création de deux sets de jumeaux le monde a été peuplé d’animaux et de plantes ainsi que d’êtres humains tous issus des graines d’acacias . L’ancrage des racines /pieds  des personnages à la fois humain, végétal et animal est  représenté  dans les tableaux de Soul come une  base solide et unitaire . Cet ancrage représente la racine de l’évolution de l’homme dans cette mythologie où « tout est venu de rien » mais est en harmonie avec la  notion de racine commune de l’âme humaine .

 

 

Souleymane Konaté peint à l’acrylique sur toile. Il construit ses tableaux par couches successives: en utilisant différentes techniques telles que les éclaboussures, les marbrures et le collage. Ses personnages sont bidimensionnels,  leur profondeur est créée par la juxtaposition des couches. Elle est encore accentuée par des détails tels que des étoiles, des fleurs, des points ou d’autres symboles de différentes tailles, visibles à la fois sur l’arrière-plan et sur le corps des personnages eux-mêmes. Soul utilise des couleurs vibrantes, saturées et contrastées que la plupart des artistes n’oseraient pas combiner. Pourtant, ses compositions restent  très harmonieuses et parfaitement équilibrées. Groupés par deux ou plus, entrelacés ou reliés par un ruban, les sujets dégagent un sentiment de cohésion sociale et d’appartenance.

Après avoir participé à un certain nombre d’expositions internationales sur le continent africain et de nombreuses résidences , Souleymane a été acclamé en France, en Allemagne et à Washington D.C. (États-Unis), où il a fait son entrée dans plusieurs collections privées. Son travail fait également partie des collections de Luciano Benetton et de SM Mohamed VI.

 

 

 

La galerie ILAB Design à Genève est enchantée de présenter le travail de Souleymane Konaté dans l’exposition solo « Le monde de Soul »du 27 avril au 30 mai 2023

 

 

 

 

Pieces

Related articles